« Comment j’ai perdu ma femme à cause du Taï-chi » Hugues Serraf

Un livre dont l’histoire ne m’a pas du tout emballée…

La rencontre entre deux co-détenus autour de l’histoire d’amour de l’un des deux m’a laissée sans émotion.
Logo 68Ni l’humour tenté par l’auteur, humour qui ne m’a pas fait rire, ni les personnages, ni la situation, ni le milieu carcéral, rien ne m’a emportée dans ce livre.

Edition: l’aube
Parution: 20/08/2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s