« Camille, mon envolée » Sophie Daull

Tellement de choses à dire sur ce livre…

La première que je dirais c’est que pour moi ce livre n’a pas sa place dans les « 68 premières fois ».
Logo 68Pour moi ce livre n’est pas un roman même si je vous l’accorde certains passages ont peut-être été romancés ou modifiés par rapport à la réalité.
Il n’en reste pas moins qu’il raconte le combat abominable et douloureux d’une maman qui essaie de continuer de vivre après la mort brutale de sa fille.

Sophie Daull est comédienne, elle jongle avec assurance avec les mots et son livre a un style abouti.

Je ne suis généralement pas « fan » de ce genre d’histoire et dans un autre contexte je ne l’aurais certainement pas lu. Je comprends ce combat, mais le côté tellement réel et cruel du récit ne me donne pas envie d’être critique et même si j’entends que cela puisse aider certaines qui ont du livrer le même combat, le partage de cette intimité me met mal à l’aise.

L’histoire est évidemment poignante et mêle la douleur, l’amour et toute la douceur qu’une maman qui accompagne son enfant vers la mort peut ressentir. Sophie Daull est aussi capable de beaucoup d’humour dans ce livre bien vivant…

Editions: Philippe Rey

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s