Pur délice…

Hier j’ai découvert « Susie Morgenstern »…A presque 40 ans, vous allez me dire il serait temps ! 😉

Hier j’écoutais « Boomerang » comme presque tous les matins…malgré les moqueries de mes ami(e)s à qui j’ai toujours dit que j’adore le moment où ce cher Augustin Trapenard décrit son invité !
Jacquesadit2Mais le plus drôle dans cette histoire, c’est que vers 9h le matin, je reçois régulièrement un sms d’un ou d’une amie qui me dit: « je suis en train d’écouter Augustin et je pense à toi ». Et je trouve ça absolument mignon que quelqu’un quelque part pense à moi en écoutant une émission de radio.
Donc hier matin, j’écoutais Augustin, en buvant passivement mon thé à la réglisse et en regardant le ciel bleu et limpide Nîmois. Hier c’était un jour comme un autre mais pas tout à fait…C’était le deuxième jour avec mes yeux « tout neufs ». Ceux grâce à qui j’ai abandonné lunettes et lentilles…c’était le deuxième jour et depuis la veille je me demandais quel serait le premier livre que j’allais lire avec ces yeux là. J’avais envie de les étrenner avec une belle histoire.

Et Augustin (oui, je me permets quelques familiarités 😉 ) m’a donné la réponse…J’ai écouté l’interview de Susie Morgenstern, j’ai adoré son accent Américain et la douceur dans sa voix. J’ai adoré l’écouter parler de son mari, de sa vie, de sa carrière…alors le soleil, le ciel bleu et moi sommes allés faire le tour des librairies pour trouver « Jacques a dit » son premier livre « pour adultes ».

Je l’ai lu d’une traite hier après midi et quel délice !

Déjà j’ai regardé le croquis de la couverture pendant de longues minutes ! Ces deux bouches qui se retrouvent dans un « baiser sourire », ce rose aux joues propre à la joie de l’enfance, ce trait noir du dessin…c’est beau…

C’est tellement bien écrit…l’histoire d’un amour, l’histoire d’une vie, d’une famille. L’intensité des sentiments qui jaillissent à travers les lignes pour nous donner la chance de connaitre un peu de cette intimité du couple, leur couple. Quand un chercheur terre-à-terre Français épouse une Américaine aussi spontanée que tête en l’air…Quand l’humour se mêle à la tendresse cela donne un récit autobiographique qu’on ne pose qu’après avoir lu le dernier mot. Jacques Morgenstern devient « Jacques a dit »…la vie se transforme un peu en jeu d’enfants, c’est un comble quand on a un mari si sérieux.

Susie Morgenstern m’a émue, m’a fait rire et m’a fait pleurer et je relirai ce livre avec un bonheur immense un peu comme un mantra sur la vie à deux…je l’ai d’ailleurs annoté de toutes parts pour retrouver ces si belles phrases qui ont résonné un peu en moi comme des « dictons sur l’amour ».

« Il faut croire quelqu’un et croire en quelqu’un avant de pouvoir se croire… »

Attachante et touchante à la fois, sa plume a la puissance déroutante de dire des choses dures avec légèreté.

J’ai commencé aussitôt après « Lettre d’amour de 0 à 10 » et je suis admirative de son style…

Madame Morgenstern…si j’étais écrivain…j’aimerais être vous (avec les mêmes lunettes coeur)…Merci.

Publicités

2 thoughts on “Pur délice…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s