L’excitation de ne rien savoir…jusqu’au bout…

Si vous lisez un peu ce blog vous devez déjà savoir que j’adore les polars. J’avais parlé d’ailleurs dans un ancien article d’un « livre » que j’avais commencé à écrire lorsque j’avais une dizaine d’années, une enquête policière qui se déroulait à Paris alors que je vivais à Nîmes à l’époque. Mon embryon de livre a été piqué avec la vieille micra de ma tante et j’ai cessé toutes velléités de livre pensant que ce vol était un signe.
Lire la Suite